Coment résoudre les problèmes fréquents en électricité ?

0
759
probleme-electricite

Les deux principaux problèmes

Il existe deux principaux problèmes liés aux problèmes de distorsion harmonique et aux anomalies de tension. Ceux-ci vont détériorer la qualité de votre réseau électrique. De ce fait, un déséquilibre de la tension, des coupures d’alimentation, … Sont des facteurs à analyser par rapport aux historiques de fonctionnement de votre équipement. Permettant ainsi de trouver la cause du souci de qualité du réseau électrique.

Cet article vous aidera donc à reconnaître les soucis de qualité du réseau électrique les plus fréquents afin de les dépanner et retrouver la qualité de votre réseau électrique.

Débutant – Professionnel

Pour un débutant, il sera difficile de reconnaitre si les problèmes vont influer sur la qualité du réseau électrique. Un défaut de terre ou de surcharge peut par exemple faire sauter le disjoncteur thermomagnétique, ou des fois c’est tout simplement que le disjoncteur est ancien et qu’il mérite d’être remplacé.

Un professionnel va quant à lui regarder s’il n’y a pas de déséquilibres observables sur les types de charges au niveau du système et des harmoniques.

Quels sont les outils nécessaires ?

Munissez-vous d’un énergimètre dans le bit d’enregistrer, de mesurer les paramètres de la qualité du réseau électrique. De plus, vos schémas doivent toujours être d’actualité. Pour vous aider à parfaire votre dépannage, vous pouvez toujours utiliser une caméra infrarouge, un multimètre numérique enregistreur, un enregistreur de données et un thermomètre infrarouge.

Identification des symptômes

Lorsqu’on identifie les symptômes, les anomalies de tension sont souvent facilement résolues. Pour 80 % d’entre elles, il s’agit de baisses ou de creux de tension qui surgissent lorsque la tension chute moins de 90 % de la tension nominale et cela pendant un demi-cycle d’une minute.

Les baisses sont pour le plus souvent liés aux arrêts intempestifs des appareils électroménagers, à la perte de données des commandes programmables, aux problèmes de contrôle de relais, aux blocages des ordinateurs ou à la réduction sur plus de trois cycles des lampes à incandescence qui réduisent la luminosité.

Afin de résoudre ces problèmes de baisse:

Surveillez dans un premier temps le niveau de charge de l’équipement. Ce qui vous donne l’analyse du moment où la baisse de tension se produit. Une fois la source localisée, analysez les schémas unifilaires. Vous pourrez ainsi déterminer si c’est le démarrage de cette source qui crée la baisse. Ou si cela crée une augmentation conséquente en termes de courant pour votre installation.

A propos des pics ou des surtensions, cela arrive moins souvent que les baisses. Toutefois, ils créent aussi des problèmes, dès lors qu’ils augmentent la tension du système jusqu’à un cycle ou plus. Cependant, tout comme pour tous les problèmes liés à la qualité du réseau électrique, il vous faut surveiller des paramètres sur une certaine période, pour ensuite analyser.

Même si ces symptômes ne provoquent pas immédiatement la défaillance de l’équipement, ils peuvent détériorer l’état des composants. C’est pourquoi, il faut contrôler les tensions sur les circuits et alimentations qui alimentent l’équipement. Ceci dès lors que l’analyse nous informe d’alimentations défaillantes. Pour cela, comparez les taux de défaillance sur des équipements similaires du système pour éviter ces pics de tension.

Certains défauts peuvent donc soudainement faire monter la tension sur les deux phases n’étant pas en défaut. Vous devez donc analyser votre étude de qualité du réseau électrique afin de trouver les défauts de la ligne à la terre sur une ligne monophasée. Les pics de tensions peuvent également être le résultat d’une commutation du condensateur de correction du facteur de puissance ou de grosses charges de l’usine qui s’arrêtent soudainement.

Les pics sont parfois appelés les transitoires de tension. Ils sont des augmentations substantielles de tension, cependant seulement sur des microsecondes. Les pannes d’équipement pendant un orage en sont un bon exemple car elles sont dues aux transitoires.

Pour conclure, si une interruption de la tension se produit lorsque votre équipement est sans aucune surveillance. Les causes de l’arrêt sont alors difficiles à identifier. La seule solution est donc de surveiller votre équipement. Ce qui permet  de mettre en corrélation le moment de l’interruption de l’alimentation avec celui du problème de l’équipement.

Il faut aussi retenir que le déséquilibre de la tension est l’un des problèmes les plus fréquents. L’énergiMètre permet de relever des informations très précises sur ce déséquilibre. C’est lorsqu’une phase devient trop chargée par rapport aux autres que la tension sera inférieure à cette phase. De ce fait, les transformateurs et moteurs peuvent chauffer et subir une défaillance.

Article précédentEn quoi consiste l’aide aux courses ?
Article suivantComment installer une antenne TV ?