Comment détecter une fuite d’eau ?

0
217
fuite eau

La détection de fuite d’eau :

Il existe deux étapes à suivre pour détecter une fuite d’eau :

Premièrement :

Commencez par détecter la présence d’une éventuelle fuite.
Regardez régulièrement votre compteur d’eau pour repérer une quelconque anomalie comme une consommation anormalement à la hausse.

Tous les 4 à 6 mois, vérifiez votre compteur dans une période où vous n’utilisez pas d’eau, par exemple vérifiez le soir avant le coucher et vérifiez une seconde fois au lever. Si le compteur n’a pas changé, tout va bien, vous n’avez pas de fuite.
Si le compteur a changé alors que vous n’avez pas utilisé d’eau, vous avez sans doute une fuite.

Dans un deuxième temps :

Il faut localiser la fuite d’eau.
Ce sera certainement la partie la plus compliquée du processus car une fuite peut se situer n’importe où dans une maison.

Les points stratégiques à vérifier en cas de fuite d’eau :

• Les robinets :

Commencez par vos robinets. Le plus souvent, les fuites apparaissent au niveau des jonctions et des embouts. Pour mieux détecter la fuite, vous pouvez mettre de l’essuie-tout sous votre robinet pendant approximativement 30 minutes puis vérifiez s’il est sec ou non.

• Les toilettes :

Les fuites dans les toilettes sont aussi courantes que celles aux robinets. Ouvrez le réservoir de vos toilettes, écoutez attentivement, si vous entendez un sifflement, vous avez une fuite. Vous pouvez aussi mettre du colorant (alimentaire ou naturel) dans le réservoir, si au bout de quelques minutes (voir des fois plus de 2 heures) le fond et/ou les parois de la cuvette sont colorés sans avoir tiré la chasse, une fuite est présente.

• Le chauffe-eau :

De même que pour les toilettes, vérifiez qu’il n’y ai pas de sifflement anormal ou plus visible, vérifiez que de l’eau ne s’échappe pas d’un endroit étanche.

• Les tuyaux entre le compteur et l’habitation :

Si il y a une fuite entre le compteur d’eau et votre maison, rien de plus simple pour la détecter. Coupez l’alimentation d’eau entre le compteur et la maison, si au bout d’un certain temps votre compteur continue à défiler, vous avez une fuite.

Deux autres endroits plus difficiles à vérifier :

• Une canalisation d’eau ou un tuyau :

La fuite peut se déclarer dans une canalisation dans un mur. Vous pouvez détecter cela grâce à une zone anormalement humide, un décollement de revêtement (papier-peint, peinture écaillée…) ou une tache sombre.

• Une canalisation d’eau enterrée :

C’est la plus difficile à détecter, mais il y a quand même des indices. Dans certains cas, des marques d’humidité anormales apparaissent sur le sol.

Pour les deux derniers cas, la venue d’un professionnel est plus pratique et surtout plus simple pour vous, pour la détection d’une fuite.

Attention :

Les fuites, même aussi minime qu’elles peuvent être, sont parfois sujettes à de gros dégâts. Il est donc important de rester vigilant à l’apparition de taches ou autres dégâts d’humidités.

Agissez vite en cas de fuite en appelant les professionnels concernés :
Un Plombier spécialisé dans la recherche de fuites et votre assureur pour la prise en charge éventuelle des dégâts.

Quelques exemples de dégâts d’humidités :

• Des taches apparaissent sur vos murs extérieurs, vous êtes peut-être sujet d’une fuite dans, ou de l’autre côté du mur.

• Des taches de différentes couleurs (jaune, vert, noir, marron) avec des contours blancs apparaissent sur votre plafond ou sur un mur, vous avez sans nuls doutes une fuite à cet endroit.

À savoir :

Une tache d’humidité se développera plus lentement et plus furtivement qu’un dégât causé par une stagnation d’eau.

• Vous remarquez une déformation d’un matériau placé devant une canalisation : gondolage, déformation, effritement…

• Plus simplement : de l’eau se met à couler sur vos murs.

En cas de difficultés de détection de fuite, contactez un professionnel spécialisé dans la recherche de fuites d’eau complexes. Il pourra faire toutes les vérifications nécessaires et utiliser du matériel professionnel adéquat.

En effet, il existe différentes méthodes de recherche de fuite d’eau :

Utilisation de fumigènes et de gaz traceur;
Caméra endoscopique avec sonde;
Caméra thermique;
Corrélation acoustique;
Détecteurs de métaux;
Détection électroacoustique;
Fluorescéine;
Fumigène;
Gaz traceur;
Localisation de conduite via un courant alternatif;
Mesure de pression;
Point de rosée avec caméra thermique.

Certaines méthodes pour ces fuites d’eau sont plus ou moins invasives et destructrices.

comme un détecteur de fuite infrarouge pour capter un changement anormal de température dans des zones inaccessibles ou encastrées.

Quelques chiffres sur les fuites d’eau :

20 % : c’est ce que peut représenter une partie de notre consommation totale à l’année.
400 € : c’est le prix qu’un joint mal posé peut couter sur une année, cela représente 150 m3 d’eau par an.
219 : c’est le nombre de mètres cubes par an qu’une chasse d’eau qui fuit peut atteindre, cela représente approximativement 1100€.
22 : c’est le nombre de kilos de CO2 rejeté par le pompage de traitement d’eau (100g rejetés pour 1 m3 d’eau traitée) pour une chasse d’eau fuyante.

Article suivantComment déboucher un évier ?